New York :
6 bonnes raisons de se faire une balade sur la High Line

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Bienvenue sur Objectif Bucket List !

Pour vous remercier de votre visite, je vous offre mon e-book 51 choses à faire avant de mourir
qui contient 51 idées canon à ajouter de toute urgence à votre bucket list !
Découvrez-le vite gratuitement en cliquant ICI.

Bucket List Voyage

La High Line à Manhattan, New York

Moins connue que des figures emblématiques comme la Statue de Liberté, l’Empire State Building, le Brooklyn Bridge ou même Central Park, le parc urbain de la High Line, inauguré en 2009, est pourtant rapidement devenu un incontournable de New York.

Pourquoi cet engouement ? C’est ce que je vous explique tout de suite, et je vous donne en bonus 6 excellentes raisons de ne pas passer à côté de ce parc unique en son genre.

objectifbucketlist.com

C’est quoi, une bucket list voyage ?

Bucket quoi ? Pas de panique, je vous explique tout dans cet article et je vous parle ici des 200 destinations à voir avant de mourir.

La High Line, petite présentation

La High Line, comme son nom ne l’indique qu’a moitié, est en réalité un parc urbain surélevé qui serpente entre Gansevoort Street et la 34e, à l’ouest de Manhattan, le long du fleuve Hudson. Longue de 2,3 kilomètres, elle s’inspire de  la Coulée verte René-Dumont de Paris et recouvre elle aussi en partie un ancien chemin de fer désaffecté.

Ce chemin de fer aérien, qui faisait partie de la West Side Line, avait été construit dans les années 30 pour sécuriser la circulation au niveau de la rue. A la fin des années 90, peu à peu rendue obsolète, elle est à l’abandon et a été progressivement envahie par la végétation. La mairie compte donc la détruire quand deux habitants du quartier, Joshua David et Robert Hammond, créent l’association « Friends of the High Line » pour tenter de la préserver en la transformant en parc. En 2004, le maire de New York, Michael Bloomberg, conquis par le projet, décide de le financer. Le premier tronçon ouvre en 2009, puis, un second en 2011, un troisième en 2014 et finalement un « éperon » clos (The Spur) en juin 2019 à l’occasion de la construction du quartier de Hudson Yards.

Depuis, elle est devenu un des lieux préférés des New-yorkais comme des touristes, et accueille chaque année environ 5 millions de visiteurs.

Pourquoi ajouter la High Line à votre bucket list voyage ?

Vous n’êtes que quelques jours à New York et malgré tout, vous vous demandez si ça vaut bien la peine de passer 1h30 à se balader sur une passerelle. Oui, forcément, dit comme ça, je comprends votre réticence. Mais attendez ! La High Line, c’est bien plus que ça. Je vous donne 6 bonnes raison (+ 1 bonus) de l’intégrer à votre bucket list New York.

1. C’est une manière différente (et super cool) de voir New York

Imaginez un peu : sur la High Line, vous vous baladez à l’emplacement d’une ancienne voie ferrée (et une partie des rails est encore visible) et vous serpentez tranquillement entre les gratte-ciels design. Le tout plusieurs mètres au-dessus du trafic incessant de la Grosse Pomme. Vous avouerez que c’est la classe !

Le mieux de tout, c’est qu’en vous promenant le long de ses 2,3 kilomètres, vous aurez accès à de très beaux points de vue : sur l’Hudson et le New Jersey, sur l’Empire State Building au niveau de 18th Street, ou encore, sur la très belle passerelle en fer qui surplombe la 15e rue W, au niveau du Chelsea Market.

2. On peut s’y mettre au vert… en pleine ville

Dans une ambiance beaucoup plus urbaine qu’à Central Park, vous évoluez sur une grande zone piétonne (une rareté à New York…) et un grand parc dans lequel vous pourrez flâner, pique-niquer, vous poser sur un transat en bois exotique, ou même prendre un cours de yoga si ça vous tente. De nombreuses installations sont prévues pour que vous puissiez profiter de cet espace vert totalement original.

Pour protéger cette quiétude, il est cependant interdit d’y faire du vélo, du skate, d’y promener son chien, mais aussi de fumer, de boire de l’alcool, d’écouter de la musique à fond ou de jeter des détritus.

3. Elle est totalement écolo

La High Line est en effet un élément d’écologie urbaine et l’équivalent de la plus longue terrasse végétalisée du monde. Elle offre de l’ombre, produit de l’oxygène et abrite diverses plantes et arbustes, ainsi qu’une ribambelle d’oiseaux et d’insectes. Elle joue en réalité un rôle très important dans la « re-végétalisation » de la ville. Le substrat retient jusqu’à 80% des eaux de pluie.

Les plantes ont été choisies en référence à la végétation qui avait envahi les rails laissés à l’abandon. Une équipe d’horticulteurs s’occupe quotidiennement des plantations. Aucun pesticide n’est utilisé et lorsqu’il neige, la “salaison” se fait avec des produits spécialement conçus pour ne pas agresser la végétation. Dans le parc, il est interdit de cueillir des fleurs et de marcher sur l’herbe. La nature y est chez elle.

4. C’est un mini-musée à ciel ouvert

Dans un esprit typiquement new-yorkais, la High Line abrite aussi un programme de promotion de l’art contemporain au sein de la ville, la High Line Art. Périodiquement, elle commande des œuvres multimédia à des artistes américains ou internationaux qui sont ensuite exposées librement dans le parc, et visibles de tous les visiteurs gratuitement, toute l’année.

Il peut s’agir de sculptures, d’installations, ou encore de muraux comme ceux, réalisés par des artistes renommés, qu’on peut admirer sur le mur situé au niveau de la 22e rue. Ces œuvres sont exposées de façon temporaire et sont régulièrement renouvelées. Si ça vous intéresse de voir à distance celles qui sont exposées en ce moment, rendez-vous sur le compte Instagram du programme.

Au-delà de ses propres œuvres, la High Line, de sa position surélevée, fournit aussi de beaux points de vue sur des muraux situés à proximité, notamment les œuvres du célèbre graffeur brésilien Kobra. Une de celles qui a fait sa notoriété, V-J Day Kiss, longtemps visible depuis la High Line a aujourd’hui disparu mais vous pourrez admirer Tolerance, sa peinture représentant Gandhi et Mère Térésa au 130 de la 10e avenue.

Kobra a réalisé des œuvres dans de nombreux autres endroits de NYC. Vous en trouverez ici une liste avec de très belles photos.

5. Sur la High Line, le film, c’est New York

Au niveau de la 17e rue se trouve un des endroits les plus sympas de cette promenade déjà bien agréable, le 10th Avenue Square. Là, en plus d’un petit jardin qui offre, au loin, une vue sur la statue de la Liberté et Ellis Island, se trouvent quelques marches arrangées en auditorium.

Ces petites tribunes permettent de s’asseoir pour grignoter un sandwich tout en admirant le spectacle : la 10e avenue ! En effet, en bas des marches, de grandes baies vitrées forment une sorte d’écran qui permet de regarder la circulation sur cette avenue en sens unique, ce qui donne l’impression que les voitures se matérialisent sans qu’on ne sache d’où elles viennent. N’hésitez pas à descendre tout en bas pour en profiter d’encore plus près. Le spectacle est hypnotisant !

6. Arrivé au bout, l’aventure continue

Lorsque vous sortez de la High Line, que ce soit au nord ou au sud, les réjouissances continuent.

Au nord, vous débouchez dans le tout nouveau quartier de Hudson Yards qui abrite une des nouvelles curiosités touristiques de New York, the Vessel, que vous pouvez visiter gratuitement. Un nouvel observatoire, baptisé The Edge, a aussi ouvert dans un des gratte-ciel avoisinant, à 300 mètres de hauteur…

Si vous sortez plutôt au sud, alors, là, direction l’ancienne usine Oréo reconvertie en marché rétro-industrielo-trendy, le Chelsea Market. Vous pourrez y déguster, entre autres délicieusetés, les meilleurs tacos de tout New York, au Los Tacos.

Bonus – Elle est totalement hype !

Récente, écolo, branchée art, évidemment, la High Line attire du beau monde, surtout qu’elle est située entre les deux quartiers trendy que sont le Meatpacking District et Chelsea. Sa création a boosté l’immobilier dans le secteur, et plus particulièrement pour les appartements qui offrent une vue sur le parc. Bref, c’est the place to be 😉


Infos pratiques

La High Line est un parc public et, à ce titre, elle est accessible gratuitement, aux horaires suivants :

  • En hiver : 7h-19h (du 1 décembre au 31 mars)
  • Au printemps et à l’automne : 7h-22h (du 1 avril au 31 mai et du 1 octobre au 30 novembre)
  • En été : 7h-23h (du 1 juin au 30 septembre)

Attention : En raison du Covid, l’accès à la High Line est actuellement réglementé et ne peut se faire, le weekend, que sur réservation. L’accès est libre en semaine.

De plus, elle n’est ouverte qu’entre la 14th et la 30th Street. L’accès par Gansevoort Street n’est pas possible pour l’instant. Pour plus d’infos, RDV sur le site officiel.

Où et comment y accéder

Il existe une dizaine de points d’accès. Vous pourrez monter par des escaliers ou par un ascenseur. Les accès sont situés, du nord au sud, sur :

  • West 34th Street
  • West 30th Street
  • West 28th Street (escaliers seulement)
  • West 26th Street (escaliers seulement)
  • 23rd Street
  • West 20th Street (escaliers seulement)
  • West 18th Street (escaliers seulement + toilettes publiques)
  • West 16th Street
  • 14th Street
  • Gansevoort Street (+ toilettes publiques)

Vous pouvez la parcourir dans le sens qui vous convient le mieux, du nord au sud ou du sud au nord, suivant ce que vous avez prévu de faire avant ou après.

Si vous parlez anglais, des bénévoles organisent des visites guidées gratuites de la High Line deux fois par semaine de mai à octobre, le vendredi à 18h30 et le samedi matin à 10h. Sachez seulement que le nombre de places par visite est limité à 20 et qu’il vaut mieux donc arriver au rendez-vous un peu plus tôt. Le rendez-vous est donné à l’entrée de la High Line sur Gansevoort Street.


Quelques autres incontournables de Manhattan

New York, la ville qui ne dort jamais, a forcément une multitude de choses à proposer. Je ne vous donne ici qu’un petit échantillon des nombreux incontournables de la Grosse Pomme. De quoi bien commencer s’il s’agit de votre première visite :

  • Monter admirer le coucher de soleil du haut de l’Empire State Building
  • Traverser à pied le pont de Brooklyn et admirer la Skyline de Manhattan depuis le Brooklyn Bridge Park
  • Faire une course dans un taxi jaune
  • Aller admirer les lumières et les écrans de Times Square
  • Traverser la baie en ferry pour aller admirer la statue de la liberté de près
  • Aller pique-niquer dans Central Park
  • Déguster un des meilleurs hamburgers du monde à Shake Shack ou 5 Burgers

Alors, vous ajoutez la High Line à votre bucket list voyage ? A moins que vous ne l’ayez déjà parcourue ? Quel souvenir en gardez-vous ? Dites-moi tout en commentaire !


objectifbucketlist

Ma Bucket List Voyage

J’ai rayé ce point de ma bucket list en septembre 2018.
Pour jeter un coup d’oeil à ma bucket list voyage complète, c’est par ICI.

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

11 réponses

  1. New York New York, 11 ans que j’y ai pas mis les pieds. Cela me donne vraiment envie d’y retourner pour faire la HighLine 🙂 merci pour ce super article et ces magnifiques photos ! Au top Virgo !

  2. Super article, j’ai redécouvert la high line en le lisant grâce aux infos et détails intéressants que je ne connaissais pas. Ayant eu la chance de faire la high line en décembre 2019, c’est un endroit unique et incroyable à faire absolument pour tout ceux qui vont à New York !!

  3. Hello Virgo ! Je l’ai faite en famille et j’ai adoré. Mais j’avoue qu’avec cet article j’ai replongé dans mes souvenirs… Et tes photos sont sublimes. J’aime décidément beaucoup ton site !

  4. Tu m’as donné troooop envie d’y aller. je rajoute ça à ma bucket list et j’attends avec impatience que le contexte sanitaire soit meilleur 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cagole 2

Bienvenue !

Salut, c’est Virgo, une accro de voyages, de ciné et de Coca zéro (direct en perfusion).

En 2015, j’ai commencé ma première bucket list, c’est-à-dire la liste de tout ce que j’ai envie de faire avant de mourir, et depuis, je m’efforce de réaliser tous les rêves qu’elle contient.

Sur ce blog, vous trouverez une tonne d’idées et de conseils pour créer votre Bucket List, l’étoffer et surtout la réaliser !

Facebook

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité de Facebook.
En savoir plus

Charger la publication

Articles récents

Retrouvez-moi aussi sur INSTAGRAM

Vous aimerez aussi…

Bucket List Traduction
La Bucket List pour les Nuls

Quelle est la traduction de Bucket List ?

Quelle traduction serait la plus adaptée pour l’expression bucket list ? Et quel rapport avec les seaux ? Hein ? Je vous explique tout dans cet article.

1000 idées bucket list
1001 Idées

1000 idées originales
pour une bucket list de dingue

En manque d’inspiration pour faire ou remplir votre bucket list ? Je vous livre 1000 idées des plus classiques aux plus originales pour vous composer une liste de rêves et une bucket list exceptionnelle.