Bucket List Toulouse :
19 choses à faire dans la ville rose

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Bucket List Toulouse

19 incontournables de la ville rose

Toulouse, vous avez souvent eu envie d’y aller ? Alors, c’est décidé, c’est parti, la vie n’attend pas. Vous la connaissez un peu, du cassoulet, du rugby et des avions. Ce n’est que le début. Visiter la ville rose est une expérience riche de beauté, de vie et d’histoire. Pour ne rien rater des incontournables de la capitale occitane, je vous propose 19 idées à ajouter à votre bucket list.

Favicon 2

C’est quoi, une bucket list ?

Bucket quoi ? Si vous n’êtes pas sûr.e de savoir ce qu’est, au juste, que ce truc imprononçable, je vous explique tout dans cet article et je vous dis même ici comment rédiger la vôtre en 5 étapes toutes simples.

1 – Boire un verre dans un café Belle Époque place du Capitole

Admettons que vous ne disposiez que d’une seule heure à Toulouse (sacrilège !) comment profiter au mieux de ce court moment ? Eh bien, sans hésiter, en le passant place du Capitole, la grande esplanade qui s’ouvre devant l’hôtel de ville (et qui lui donne son nom, si c’est pas bien pensé, tout ça !)

Une fois sur place, vous aurez tout le loisir d’admirer la façade datant de 1760 de l’un des trois capitoles au monde, de déambuler entre les étals du marché (les mardi et samedi matins ou les mercredis jusqu’à 18h) ou de retrouver votre signe astrologique sur la grande croix occitane qui orne son centre. Si Elizabeth Tessier n’est pas votre tasse de thé, vous pourrez toujours déguster un café à la terrasse de l’une des brasseries installées le long des arcades.

Mon petit conseil, si vous êtes amateur de belle déco rétro, poussez la porte du Bibent (au numéro 5) ou celle du Florida (au 12). Vous pourrez y admirer les dorures, les stucs et une magnifique verrière datant de la Belle Époque.

2 – Monter à bord de la station Mir à la Cité de l’espace

Vous avez toujours rêvé d’être cosmonaute ? De voler parmi les étoiles, d’aller là où nul homme n’est jamais allé ? Plus besoin de rêver, la Cité de l’Espace l’a fait. Dans ce complexe de 2 500 mètres carrés installé sur un parc de 5 hectares, vous serez Youri Gagarine pour la journée. Vous pourrez embarquer à bord de la station Mir, vous installer aux commandes du vaisseau Soyouz, passer quelques minutes en apesanteur ou encore contempler l’imposante fusée Ariane. De quoi repartir avec des étoiles plein les yeux.

3 – Déguster un cassoulet sur le canal du Midi, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Qu’est-ce que vous diriez de faire une pierre, deux coups, et de goûter à la gastronomie du sud-ouest tout en voguant sur le canal du Midi ? C’est l’expérience que vous propose la péniche l’Occitania tous les midis et soirs. Au cours de cette petite balade bucolique sur le canal qui, depuis 1691, relie Toulouse à la Méditerranée, vous pourrez ainsi déguster foie gras, confit de canard et bien entendu, cassoulet tout en visitant la ville sous un angle inédit.

Favicon 2

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il existe en réalité trois cassoulets différents, celui de Castelnaudary, celui de Carcassonne et enfin, celui de Toulouse. Ce dernier est le seul à incorporer de la saucisse de Toulouse dans sa recette. Eh oui, le sujet a ses puristes ! Si vous avez envie de goûter aux plus réputés de Toulouse, rendez-vous Chez Émile ou à la Cave du Cassoulet.

4 – Vivre un moment zen au jardin japonais

Improbable oasis de zénitude nippone au milieu de Toulouse, le jardin japonais Pierre Baudis n’en est pas moins typique du pays du soleil levant et inspiré des jardins de Kyoto entre le 14e et le 16e siècle.

Alors, si vous avez envie d’un petit moment de relaxation dans un cadre exotique, vous pourrez vous y adonner à la méditation à proximité d’un pavillon de thé, sur un petit pont rouge qui enjambe le lac, dans un jardin minéral, ou au milieu des variétés botaniques de l’Extrême-Orient. Le tout sous l’œil bienveillant de la statue du maître zen Taisen Deshimaru.

5 – Grignoter une chocolatine place St Georges

Toulouse, comme le village d’Astérix, résiste encore et toujours à l’envahisseur nordiste qui voudrait qu’on nomme la chocolatine « pain au chocolat ». Pour en déguster une des meilleures de la ville au petit-déjeuner avec un café, ou pour le goûter avec un Cacolac, rendez-vous à la Boulangerie St Georges où vous pourrez, de surcroît, profiter, en terrasse, de l’ambiance « village » et animée de la place du même nom.

6 – Écouter l’une des orgues les plus réputées au monde à la basilique St Sernin

En entrant dans la nef feutrée de la basilique romane de St Sernin, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous pénétrez dans un lieu d’histoire. Il s’agit en effet d’une des plus grandes églises romanes encore existantes en Europe, et elle abrite plus de 200 reliques, dont celles de 6 apôtres et celles de St Saturnin, premier évêque de Toulouse dont elle porte le nom. De quoi être déjà impressionné.

Ceci dit, si l’histoire religieuse, c’est pas votre truc, n’hésitez pas à y entrer tout de même pour y admirer les grands-orgues, qui sont réputées dans le monde entier. Datant de la fin du 19e siècle, elles ont été fabriquées par Aristide Cavaillé-Coll, l’un des plus grands facteurs d’orgue de l’histoire, et sont classées monument historique.

Elles résonnent régulièrement dans la basilique, à l’occasion de mariages ou de concerts et lors du festival Toulouse Les Orgues qui a lieu tous les ans en octobre.

7 – Jouer une partie de beachminton à Toulouse-Plage

Le beachmington, comme son nom le laisse entendre, vous l’aurez compris, c’est du badmington mais sur la plage. Seul problème… Il n’y a pas de plage à Toulouse. Qu’à cela ne tienne ! Tous les étés, les bords de la Garonne sont aménagés en espace familial de détente baptisé Toulouse-Plage et il devient tout à coup possible de pratiquer tout un tas d’activités les pieds dans le sable.

Et si vous, vous êtes plutôt farniente, des transats sont mis gratuitement à disposition sur le site d’où vous pourrez profiter tranquillement de l’été toulousain…

8 – Aller flamber au casino

Toulouse et Las Vegas, même combat ?… Bon, peut-être pas tout à fait, mais si vous êtes adepte du Black Jack, ou accro aux machines à sous, nul besoin d’aller jusqu’à la Ville du Vice. Montez simplement dans la navette qui vous conduit du centre-ville au casino Barrière implanté sur l’île du Ramier.

Sur place, en plus, de faire une partie de craps ou de roulette, vous pourrez également prendre un cocktail, dîner au Fouquet’s, ou même assister à un concert ou un spectacle dans l’auditorium de 1 200 places.

9 – Voyager dans le temps au cloître des Jacobins

Vous rêvez de monter dans une machine à voyager dans le temps qui vous transporterait en plein coeur du Nom de la Rose ou des romans de Kate Mosse ? Vous n’avez qu’à pousser les portes de l’église des Jacobins de Toulouse.

Cet ancien couvent de l’ordre des Dominicains (ordre créé à Toulouse au 13e siècle et qu’on appelle aussi les Jacobins) possède un cloître d’époque classé monument historique et abrite les reliques du célèbre philosophe et théologien dominicain St Thomas d’Aquin.

Pour profiter encore plus de l’ambiance moyenâgeuse des lieux, une visite nocturne aux lampions y est organisée une fois par mois.

10 – Admirer la collection d’un plus vieux musée de France, le musée des Augustins

Logé dans l’ancien couvent des Augustins (14e siècle), le musée d’art de Toulouse date de 1795, ce qui en fait l’un des plus vieux musées de France, deux ans à peine après le Louvre. C’est cependant à la fin du 19e siècle et de la rénovation commandée par la municipalité à Viollet-le-Duc, l’un des grands architectes de l’époque, qu’il prendra sa forme actuelle.

Bref, vous l’aurez compris, les bâtiments en eux-mêmes sont déjà très beaux, et ils abritent en plus une importante collection (4 000 pièces) de tableaux et sculptures. On y trouve des œuvres signées entre autres de Toulouse-Lautrec, Delacroix, Rodin, Camille Claudel, Élisabeth Vigée Le Brun, Ingres et Manet ainsi que de nombreuses œuvres des écoles italiennes et néerlandaises.

11 – Aller faire son marché à Victor-Hugo et déjeuner de produits frais au premier étage des halles

Pour prendre le pouls d’une ville, rien de tel que de se rendre dans un de ses marchés, surtout alimentaires. A Toulouse, direction le marché couvert de Victor Hugo, sur la place du même nom où vous trouverez parmi les meilleurs produits frais de la ville.

Si vous êtes, par exemple, amateur de fromage, alors ne manquez pas une visite Chez Betty ou chez Xavier, meilleur ouvrier de France. Pour le café et l’épicerie fine, poussez la porte du torréfacteur J. Bacquié, installé sur la place depuis 1896 et enfin, pour goûter à la vraie saucisse de Toulouse, rendez-vous chez Maison Garcia à l’intérieur des halles.

Une fois votre marché fait, vous pourrez aller déguster tous ces produits frais directement au premier étage des halles où les restaurants proposent de la cuisine régionale.

12 – Dîner chez un Top Chef

Si vous rêvez de manger dans un restaurant étoilé, pourquoi ne pas profiter de votre visite à Toulouse pour vous offrir un déjeuner (un peu moins onéreux) ou carrément un dîner chez Michel Sarran, ancien jury de l’émission Top Chef et titulaire de 2 étoiles au Michelin ?

Attention cependant, comme vous vous en doutez, les places sont chères (au propre, comme au figuré). Pensez donc à réserver à l’avance (surtout pour le soir) et prévoyez un budget assez conséquent pour avoir l’occasion de déguster la cuisine gastronomique et raffinée du chef gersois.

13 – Admirer la « skyline » depuis le quai de la Daurade

Le Quai de la Daurade, le long de la rive droite de la Garonne, c’est le lieu où les Toulousains descendent se poser dans l’herbe ou profiter un peu de la fraîcheur du fleuve pendant l’été.

Mais c’est aussi un espace dégagé d’où on peut admirer plusieurs des bâtiments emblématiques de la ville rose : le Pont-Neuf (le plus vieux de Toulouse, comme son nom… ne l’indique pas), l’Hôtel-Dieu, ancien hôpital municipal, le dôme de La Grave, le pont St Pierre et tant qu’on y est, quelques Airbus, assemblés à Toulouse, qui passent dans le ciel.

L’été, ce paysage typique prend en plus des couleurs avec l’installation d’une grande roue éclairée sur le quai de l’Exil Républicain Espagnol.

14 – Découvrir un squelette de rhinocéros laineux au Muséum

Encore mieux que le mammouth, le rhinocéros laineux ! Cette impressionnante bestiole préhistorique laisse derrière elle quelques squelettes fossilisés en très bon état, dont un complet qui est exposé au muséum de Toulouse, deuxième plus grand musée d’histoire naturelle de France, après celui de Paris.

En plus des deux millions et demi de pièces de la collection, vous pourrez aussi y admirer le Mur des Squelettes long de 120 mètres et le Quetzalcoatlus (un ptérosaure d’Amérique du nord) qui surplombe le grand hall. Ou juste profiter des jardins, c’est qui est pas mal aussi !

15 – Assister à un match du Stade Toulousain au stade Ernest Wallon

Si vous ne le saviez pas déjà, un court moment dans les rues de la ville vous l’apprendra : à Toulouse, le sport-roi, c’est le rugby. (Car oui, ici, « même les mémés aiment la castagne ») Alors, que vous soyez amateur de ballon ovale ou juste curieux, une visite à Ernest Wallon s’impose pour profiter de l’ambiance locale et voir jouer « le Stade » à domicile.

Le club mythique détient en effet le record de victoires en championnat de France ainsi qu’un parcours impressionnant en championnat d’Europe. Les matchs, eux, se déroulent généralement le samedi après-midi. Là encore, les places sont recherchées, alors pensez à vous y prendre à l’avance.

16 – Dîner sur les toits roses de Toulouse

Si vous n’avez pas vraiment les moyens de manger chez Michel Sarran (et vous n’êtes pas le/la seul(e) !), vous pouvez vous rattraper de façon avantageuse en allant dîner pour (légèrement) moins cher à Ma Biche sur le Toit.

Sur la terrasse du restaurant situé sur les toits des Galeries Lafayette, vous pourrez à la fois goûter à une carte signée par le chef étoilé tout en surplombant les toits roses de la ville.

Et pour profiter pleinement de la vue, pourquoi ne pas y aller pour le goûter et vous régaler d’une pâtisserie, d’une boisson chaude ou carrément d’une coupe de champagne ?

17 – Poser avec Claude Nougaro

Claude Nougaro, c’est l’enfant-chéri de la ville rose. Un amour réciproque puisque en 1967, le chanteur lui dédiait la chanson Toulouse, dont la mélodie serait inspirée du carillon de l’église des Minimes, un quartier au nord du centre-ville où il a passé son enfance.

Alors, pour rendre hommage au chanteur qui a nous a quittés en 2004 – et qui a déjà une esplanade, un jardin, une salle de spectacle et une station de métro à son nom -, la municipalité a commandé au sculpteur Sébastien Langloÿs une statue en bronze de l’artiste qui a été inaugurée le 9 septembre 2014 derrière le Capitole.

La sculpture est de taille réelle et n’attend plus que vous pour prendre la pose.

18 – Revivre l’histoire de Toulouse en peinture dans la Salle des Illustres

Si vous visitez le Capitole, vous ne pouvez pas rater la visite de la grande salle d’apparat, la Salle des Illustres. Longue de 62 mètres sur 8 de large et 9 de haut, elle célèbre l’histoire de Toulouse et de ses personnalités en peinture.

Le côté nord est consacré aux exploits militaires, au centre, ce sont les arts, et derrière l’autel, les fresques montrent la lutte des Toulousains dans la croisade des Albigeois, symbole de l’indépendance de la ville.

19 – Marcher sur les pas de Clément Ader à Aeroscopia

Clément Ader, l’un des pionniers de l’aviation (c’est d’ailleurs à lui qu’on doit le terme « d’avion ») est né près de Toulouse et pourrait être le premier à avoir fait décoller un engin volant avant même les frères Wright.

Depuis, Toulouse est devenue la capitale européenne de l’aéronautique et du spatial et c’est donc tout naturellement qu’elle s’est dotée d’un musée de l’aviation, Aeroscopia, situé à Blagnac, à proximité d’AéroConstellation et des usines Airbus.

Et si vous aimez les belles machines volantes, c’est une visite à ne pas manquer.  En plus du hall d’exposition dans lequel vous pourrez admirer deux Concorde, une Caravelle ou encore un Super Guppy, vous aurez aussi la possibilité de visiter les ateliers de l’association Les Ailes Anciennes Toulouse qui restaure des modèles destinés à être ensuite exposés, dont un planeur ayant servi pour le tournage de La Grande vadrouille.

Favicon 2

LE SAVIEZ-VOUS ?

Clément Ader est né à Muret (banlieue de Toulouse) en 1841 et mort à Toulouse en 1925.
Les faits sont disputés mais il pourrait être le premier à avoir faire décoller un avion, son invention « Éole », sur 50m et pendant 5 secondes, en 1890. Certains documents affirment même qu’il aurait déjà réussi cet exploit aussi tôt que 1879.
Le site d’assemblage des A320 et A330 sur le site d’Airbus à Blagnac porte son nom (site Clément-Ader).

Bref, vous le voyez, Toulouse est une ville d’histoire et de gastronomie (et de soleil !) qui constitue une destination idéale à ajouter à votre bucket list. Sera-t-elle sur la vôtre ? Quels points seront votre priorité ?
Peut-être que vous y êtes déjà allé, dans ce cas, combien de ces points est-ce que vous avez réalisés ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

2 Comments

  1. 2 juin 2020 at 17 h 43 min

    Je ne connaissais pas du tout cette ville (autrement que de nom évidemment). Elle a l’air d’avoir son petit charme! Merci d’avoir résumé les points essentiels (avec de la nourriture en plus, c’est parfait!) 😀

    1. 2 juin 2020 at 17 h 50 min

      Avec SURTOUT de la nourriture, haha ! Une ville à découvrir en tout cas, c’est sûr 🙂 Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Required fields are marked

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo Objectif Bucket List
Cagole 2

Bienvenue !

Salut, c’est Virgo, une accro de voyages, de ciné et de Coca zéro (direct en perfusion).

En 2015, j’ai commencé ma première bucket list, c’est-à-dire la liste de tout ce que j’avais envie de faire avant de mourir, et depuis, je m’efforce de rayer tous points qu’elle contient !

Sur ce blog, vous trouverez une tonne d’idées et de conseils pour créer la vôtre, l’étoffer et surtout la réaliser !

destinations a voir une fois dans sa vie

On se retrouve sur les réseaux ?

Vous aimerez aussi…

1001 destinations

Noël à Vienne :
Top 5 des plus beaux marchés de Noël

Idée Bucket List – Les marchés de Noël de Vienne sont parmi les plus magiques au monde. Mais quels sont les plus beaux ? Et où boire un bon vin chaud ? Je vous donne mes conseils et bons plans pour rayer ce point de votre bucket list.

%d blogueurs aiment cette page :