Comment créer sa bucket list en 5 étapes simples

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ça y est, c’est décidé. Fini de perdre du temps. Vous ne voulez pas regretter un jour de ne pas avoir profité de la vie tant qu’il était temps. Vous allez créer votre bucket list. Bravo ! Seul hic, vous ne savez pas comment vous y prendre exactement. Pas de problème, je vous explique comment faire en 5 étapes simples.

Qu’est-ce qu’une bucket list, exactement ?

Comme je vous l’explique ici plus en détails, votre bucket list, c’est, au départ, la liste de toutes les choses que vous aimeriez faire avant de mourir. Alors, évidemment, dit comme ça, ça met un peu la pression, et justement ce n’est pas le but. L’idée, au contraire, c’est de s’en servir comme d’un outil pour profiter de la vie et du temps limité dont on dispose pour oser aller chercher les choses qui nous font vibrer.

Par conséquent, si le mot « bucket list » vous paraît un peu trop sinistre, ou juste impossible à prononcer (« beuquette » quoi ?), n’hésitez pas à utiliser un terme qui vous parle davantage, « liste de vie », « liste de rêves » ou autres.

Si l’idée de contempler votre vie toute entière vous intimide un peu, vous pouvez aussi commencer par une liste pour l’année ou les deux ans qui viennent. Même si vous vous attaquez direct à la « Big list », je vous recommande d’ailleurs de faire aussi de plus petites listes, des sortes de « sous-listes » saisonnières : bucket list 2020, bucket list de l’été, de l’hiver, choses à faire avant 30 ans, avant 40 ans…

Une remarque : en revanche, il ne s’agit pas de la même chose qu’une to-do list. Des choses comme « refaire le carrelage de la salle de bains » et « nettoyer le garage de fond en comble » sont plutôt à réserver à votre liste de tâches. Sur votre bucket list, ne notez que ce qui vous fait frétiller d’envie en y pensant, pas ce qui vous fatigue rien que d’y penser.

Ranger son garage
Image par joakant de Pixabay

A moins, bien entendu, que vous rêviez chaque nuit de récurer avec fièvre et passion le moindre recoin du garage. Dans ce cas-là, faites-vous plaisir, hein !

1 – Rêvez (La liste de vos rêves)

Maintenant qu’on est d’accord sur la définition, il est temps de se retrousser les manches et de mettre les mains dans le cambouis (pour rester dans l’ambiance « garage »).

On va commencer par prendre une grande feuille de papier, ou ouvrir un document word et rédiger un premier « brouillon ». Dessus, on va essayer de noter en vrac une centaine de rêves (mais non, ça ne fait pas beaucoup). Vous allez inscrire tout que vous avez envie de voir, de goûter, d’expérimenter, de lire, de regarder, de sentir, de tester, de posséder, etc. Ne vous vous souciez pas de ce qui est « impossible », « irréaliste », « trop cher », « trop long », etc. Ce n’est pas la question pour l’instant.

Cherchez dans vos buts personnels, qu’ils soient grandioses ou minuscules, professionnels, et sociaux. Autorisez-vous à rêver, avec audace. Sortez de votre zone de confort. N’excluez rien qui vous semble trop difficile, ou trop flippant. Faites de même avec les choses qui pourraient vous sembler trop simples, ou anodines. Notez tout, absolument tout, tant que ça a du sens pour vous. Une réalisation qui pourrait sembler triviale à d’autres peut être une source de joie intense pour vous, alors écoutez avant tout votre cœur.

Si vous peinez à identifier ce qui vous ferait vibrer dans la vie, voici 19 questions pour vous aiguiller :

1 – Imaginez qu’il ne vous reste qu’un mois à vivre, qu’est-ce que vous feriez ?
2 – Quels pays ou lieux est-ce que vous aimeriez visiter ?
3 – Quelles choses aimeriez-vous essayer, ne serait-ce qu’une fois ?
4 – Y a-t-il des activités (sportives, par exemple) que vous aimeriez bien tester et découvrir ?
5 – Quel est, depuis toujours, votre plus grand rêve dans la vie ?
6 – Quelles choses avez-vous toujours rêvé d’apprendre ?
7 – Si l’argent et la peur n’étaient pas un problème, qu’est-ce que vous feriez sans hésiter ?
8 – Qui avez-vous toujours rêvé de rencontrer en personne ? De voir sur scène ?
9 – Y a-t-il des causes que vous avez envie de soutenir, dans lesquelles vous voulez vous investir ?
10 – Quel serait le boulot de vos rêves ?
11- A quoi ressemble la vie de vos rêves ?
12 – Dans quel cadre aimeriez-vous vivre ?
13 – Qu’est-ce que vous aimeriez améliorer chez vous, physiquement ou mentalement ?
14 – Qu’est-ce que vous adorez faire avec vos amis ou votre famille ?
15 – C’était quoi, votre rêve d’enfant ? Est-ce que c’est toujours le même aujourd’hui ?
16 – Si vous gagniez au loto, quelle serait la première chose que vous feriez ?
17 – Sur votre lit de mort, quelles seraient les choses que vous regretteriez le plus ne pas avoir faites ?
18 – Quels voyages, quelles aventures aimeriez-vous avoir à partager avec votre entourage, vos petits-enfants ?
19 – Si vous frottiez la lampe d’Aladdin, quels seraient vos trois vœux ?

2 – Listez (Triez et organisez votre liste)

C’est bon ? Vous avez votre liste ? Très bien, alors, maintenant, on va faire un peu de tri.

Regroupez vos rêves par catégorie

On va commencer par organiser les divers points par catégories. Vous pouvez, par exemple, avoir des rêves dans le domaine professionnel ou plutôt familial, ça peut être les lieux à visiter, des saveurs à déguster, des films à voir, des défis à relever, des expériences à tenter, etc.

Essayez aussi de repérer les points que vous pouvez éventuellement regrouper ou qui dépendent l’un de l’autre. Par exemple, sur ma liste, j’ai noté que je rêvais de fêter le réveillon du Nouvel An sur Times Square et ailleurs, d’assister à un évènement au Madison Square Garden. Bien entendu, il se peut que je réalise l’un et pas l’autre mais dans les deux cas, il faut d’abord que j’aille à New York. Autant donc les regrouper pour essayer de les réaliser en même temps.

Times Square
Image par Ed Judkins de Pixabay

Assurez-vous de pouvoir agir

A présent, vous allez repasser tout en revue et retirer tous les points qui ne dépendent pas de vous (ou pas uniquement de vous), c’est-à-dire sur lesquels vous n’avez aucun contrôle. Si, par exemple, vous avez écrit « Me marier avec Brad Pitt » (ou Angelina Jolie), il faut tout de même ne pas oublier que Brad, même si c’est très certainement un gentil garçon, a son mot à dire dans l’affaire. Il pourrait ne pas être d’accord. Pareil pour « Que ma fille épouse un gentil garçon qui gagne bien sa vie ». Vous pouvez espérer de bonnes choses pour elle mais c’est sa vie. Ce sont ses rêves qui guideront ses actions et non les vôtres.

Brad Pitt Burn After Reading
Oui, c’est pour… ? M’épouser ? Un instant, j’appelle mon agent.

Il y a des choses qui sont hors de votre contrôle. C’est comme ça. Il serait totalement contre-productif de vous fixer des objectifs dont la réalisation dépend uniquement ou majoritairement de personnes ou de circonstances extérieures. Mieux vaut consacrer votre temps et votre énergie à ce sur quoi vous pouvez véritablement agir.

Affinez et précisez vos objectifs

Bien, on commence déjà à y voir plus clair. Votre liste de 100 rêves n’en contient plus autant mais ceux qui restent sont prometteurs.

A présent, il est temps de faire de ces rêves de véritables objectifs. Et pour cela, on va d’abord vérifier qu’ils répondent à certains critères, suivant une méthode basée sur les indicateurs SMART. Pour que vous puissiez les réaliser, vos rêves ont besoin d’être :

– le plus précis possible
– obligatoirement réalistes
– obligatoirement réalisables
– et de préférence temporellement datés (avec une deadline)

Si vos rêves ne remplissent pas un ou plusieurs de ces critères, il sera plus difficile, voire totalement impossible de les réaliser, quels que soient le temps et l’énergie que vous y consacrez.

Ne tenez compte que de vous-même

Pour terminer, et c’est le plus important, assurez-vous que tous ces rêves sont bien les vôtres, à vous rien qu’à vous, qu’ils correspondent à ce que VOUS aimez et à ce dont VOUS avez véritablement envie.

Nous vivons dans une société de consommation où, pour des raisons de marketing, on nous présente tout un tas de situations ou d’expériences comme étant enviables, « incontournables », ou « bénéfiques ». Malheureusement, c’est difficile d’y échapper ou même d’y être totalement insensible.

Essayez de déterminer exactement pourquoi vous avez envie de réaliser certaines choses. Par exemple, si vous avez noté que vous rêvez de « faire un Color Run ou un marathon » alors que vous rechignez le reste du temps à sortir faire 30mn du footing, vous êtes sûr que c’est ce que vous voulez ? Est-ce que vous rêvez vraiment d’avoir des abdos en tablette de chocolat ou bien, est-ce que vous avez ça en tête parce que vous ne pouvez pas ouvrir YouTube sans qu’une douzaine de coachs sportifs plus ou moins compétents vous lancent un « défi 21 jours abdos en acier, on lâche rien » ?

Remise en forme
J’ai beau être matinale, j’ai mal… Image par Ryan McGuire de Pixabay

Prenez le temps de réfléchir à ce qui a du sens pour vous. Vous verrez que de cette manière, il vous sera beaucoup plus facile de garder votre motivation, et donc de réaliser vos rêves que si vous répondez simplement à des injonctions qui sont envahissantes et culpabilisantes et qui sont extérieures à vous.

Votre bucket list, c’est la liste des choses que VOUS aimeriez avoir faites, et non pas de celles « qu’il faut avoir faites ».

3. Partagez votre bucket list

Bien, ça y est, votre bucket list est prête. Précise, datée, réaliste, personnelle. Vous avez devant vous une liste de vos objectifs de vie. Et maintenant ?

Eh bien, la dernière chose à faire est de la ranger dans un tiroir et de ne plus y penser ! Au contraire, il est impératif que vous l’ayez sous les yeux le plus souvent possible. Vous pouvez par exemple, la noter au propre sur une feuille ou dans un document word et l’afficher sur la porte de votre frigo, sur le miroir de la salle de bains ou sur le bureau de votre PC. L’important, c’est que vous les gardiez à l’esprit.

Confectionnez un vision board

Une méthode souvent recommandée pour entretenir la motivation est celle du vision-board. Il s’agit d’un simple panneau de bois, de liège, ou même de carton sur lequel vous collez des images qui illustrent vos rêves, de manière à entretenir la motivation. En ce qui me concerne, j’ai chez moi un panneau qui prend tout un mur sur lequel j’ai affiché des photos des expériences que j’ai envie de vivre, mais aussi de celles que j’ai réalisées. Chaque fois que je me sens un peu découragée ou ridicule de rêver à certaines choses, je n’ai qu’à jeter un coup d’oeil à ce mur. Il me rappelle toutes ces choses que j’ai accomplies jusque-là, et ça me rebooste.

Publiez votre bucket list sur le net

On va même aller plus loin. Votre bucket list, vous allez la partager. En effet, selon Gail Matthews, professeur à la Dominican University of California spécialisée dans l’étude de la motivation, plus de 70% des sujets de son étude qui partageaient régulièrement leurs progrès avec leur entourage atteignaient leurs objectifs, contre seulement 35% de ce qui n’en disaient rien. D’une certaine manière, en révélant vos objectifs aux autres, vous vous sentez engagé, ne serait-ce que parce que vous ne voulez pas être pris en défaut.

Pour partager votre bucket list, vous pouvez :
– en parler verbalement ou par écrit à vos proches
– la poster sur vos réseaux sociaux
– ou même la noter et la partager sur un site ou une application spécialisée

Parlez-en autour de vous

N’hésitez pas à demander leur avis à vos amis. Et si plusieurs d’entre eux ont leur propre bucket list, pourquoi même ne pas réunir un bucket list club dans lequel vous pourriez échanger conseils et coups de main ? Cela vous permettrait d’entretenir votre motivation mais aussi de compter sur un mini-réseau pour vous épauler dans vos aventures.

Si vous optez pour une appli, n’hésitez pas à interagir avec la communauté, avec les autres rêveurs. Ils vous fourniront eux aussi de l’inspiration, de la motivation et peut-être des conseils et de l’aide. Pour que les gens puissent vous aider, il faut qu’ils sachent ce dont vous avez besoin. Alors, n’hésitez pas à demander un coup de pouce, ou coup de main.

Comme je l’explique dans mon défi, je me suis aussi donné comme objectif de créer un espace communautaire sur ce site directement, de manière à ce que vous puissiez poster votre liste ici-même, sur un espace personnel et que vous puissiez le partager avec les autres membres du « club ». Affaire à suivre…

4. Agissez (Passez à l’action sans attendre)

Voilà, vous avez parlé de vos rêves et de vos projets autour de vous, il est temps de passer à l’action. Posez-vous immédiatement ces deux questions :

Est-ce qu’il y a des rêves que vous avez envie de commencer à réaliser tout de suite ?
– Quels sont les rêves que vous voulez à tout prix concrétiser (même à long terme) et que vous essayez de faire avancer en ce moment même ?

Si vous avez suivi toutes les étapes du processus, il devrait y en avoir plus d’un. (Si ce n’est pas le cas, alors quels seraient ces rêves ?) Alors, n’attendez pas, faites en sorte de commencer tout de suite à les réaliser ! Il y a tant de choses à vivre, vous n’avez pas de temps à perdre ! Je vous conseille de choisir une dizaine de points à réaliser en un an, vous aurez déjà fort à faire et les petites réussites encourageront les plus grandes.

5.Vibrez (Profitez à fond de l’instant et immortalisez-le !)

Vous avez formulé votre rêve, vous l’avez préparé, et le moment est enfin venu de le savourer. Profitez-en à fond ! Vous l’avez bien mérité, ce moment n’appartient qu’à vous.

Et si vous le pouvez, prenez une photo, une vidéo ou imaginez un autre moyen d’immortaliser le moment. Dans quelque temps, et même si rien ne remplace le souvenir de l’émotion et de la joie éprouvée, vous pourrez toujours ressortir cette photo pour vous rappeler le bonheur que ça représente de vivre ses rêves.

Photo souvenir
Image par Free-Photos de Pixabay

Alors, prêt ? Parlez-moi en commentaire du rêve le plus fou que vous allez faire en sorte de réaliser cette année

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Required fields are marked

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cagole 2

Bienvenue !

Salut, moi, c’est Virgo, une accro des voyages, des nouvelles expériences, du cinéma et du Coca zéro (direct en perfusion). En 2015, j’ai créé ma première bucket list et je me suis donné comme but de réaliser tous les « items » qu’elle comporte – et ce blog en est un !😊

En le créant, j’ai eu envie de vous faire partager mes astuces et mes conseils pour vous permettre à vous aussi de créer votre bucket list et de faire de vos rêves vos objectifs.

​​EN PANNE D'IDÉES

POUR VOTRE BUCKET LIST ?

​​Téléchargez gratuitement mon e-book

100 expériences à vivre absolument

en Europe (une fois dans sa vie)

et découvrez 100 destinations à ajouter

de toute urgence à votre bucket list !

On se retrouve sur les réseaux ?

Vous aimerez aussi…

1001 destinations

Admirer le coucher de soleil à Santorin

Idée Bucket List – Les couchers de soleil à Santorin font partie des plus beaux du monde. Quels sont les meilleurs endroits pour en profiter ? Je vous donne mes conseils et bons plans pour rayer ce point de votre bucket list.

Mon Defi Bucket List Plage
Mon défi

Mon défi Bucket List :
Mettre en place un calendrier

Réaliser ses rêves, c’est aussi se fixer des dates et des délais. Cliquez ici pour découvrir comment je m’organise pour relever le défi que je me suis lancé : réaliser 10 rêves de ma Bucket List en 400 jours.

%d blogueurs aiment cette page :