Londres :
Monter dans les tours en visitant le Tower Bridge

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Bienvenue sur Objectif Bucket List !

Pour vous remercier de votre visite, je vous offre mon e-book 51 choses à faire avant de mourir
qui contient 51 idées canon à ajouter de toute urgence à votre bucket list !
Découvrez-le vite gratuitement en cliquant ICI.

Bucket List Voyage

Visiter le Tower Bridge de Londres

Le mythique Tower Bridge est un des emblèmes de la capitale britannique. Si l’apercevoir de près, voire le traverser fait certainement déjà partie de votre Bucket List Londres, vous n’avez peut-être pas prévu de le visiter. Vous passeriez pourtant à côté d’une expérience très sympa ! Je vous explique tout de suite pourquoi visiter le Tower Bridge est un des incontournables de votre séjour à Londres.

C’est quoi, une bucket list voyage ?

Bucket quoi ? Pas de panique, je vous explique tout dans cet article et je vous parle ici des 200 destinations à voir avant de mourir.

Le Tower Bridge, sur votre bucket list Londres ?

Enjambant la Tamise à quelques mètres de la Tour de Londres à qui il doit son nom, le Tower Bridge est une figure emblématique de Londres.

A la fin du 19e siècle, alors que l’est de Londres est aux prises avec un certain Jack l’Eventreur, aux abords de la Tamise la population est de plus en plus dense et le seul pont qui traverse la Tamise (le London Bridge, à ne pas confondre) n’est plus suffisant pour permettre à tout ce beau monde de rejoindre la rive sud. En 1885, la construction d’un grand pont suspendu près de la Tour de Londres est donc confiée à l’architecte Horace Jones et l’ingénieur John Wolfe-Berry. L’édifice, constitué de deux tours de style néo-gothique, d’un tablier ouvrant pour laisser passer les bateaux et de deux passerelles piétonnes est inauguré le 30 juin 1894 par le Prince de Galles, qui deviendra plus tard le roi Edouard VII (même s’il s’appelait en réalité David comme le savent tous les fans de The Crown parmi vous 😉).

Long de 246 mètres et haut de 65, le pont permet aujourd’hui le passage à la fois des véhicules motorisés et des piétons entre le quartier de Tower Hamlets et la South Bank. Au fil des années, il a eu droit à plusieurs liftings et modifications. Les câbles porteurs ont par exemple été peints en bleu à l’occasion du jubilé de la Reine Elizabeth en 1977 (25 ans de règne). En 1982, le pont a ouvert ses portes aux visiteurs et enfin, en 2014, les passerelles ont été rénovées et des planchers transparents installés.

Pourquoi visiter le Tower Bridge ?

Vous l’avez déjà traversé à pied, c’est top, mais voilà 5 raisons de ne pas vous en tenir là et de monter dans ses célèbres tours.

1. Il est totalement emblématique

Avec sa silhouette instantanément reconnaissable, et comme la tour Eiffel pour Paris, le Tower Bridge est aujourd’hui une sorte d’emblème officieux de Londres. J’en veux pour preuve les dizaines de films qui pour signifier que la scène se déroule dans la capitale britannique case un plan du pont dans ses premières secondes. C’est aussi là que Sherlock Holmes et Lord Blackwood se livrent un combat sans merci dans le film de Guy Ritchie de 2009, c’est le pont que traverse Bridget Jones et celui qu’escalade Spider-Man. Lors des Jeux Olympiques de 2012, c’était également le lieu où avaient été fixés les anneaux olympiques. Bref, vous l’aurez compris, il est totalement incontournable.

2. On peut y profiter d’une belle vue sur le centre de Londres et la Tamise

… même si le temps est pourri (ce qui risque fortement d’arriver). Sur la rive sud, la South Bank, vous pourrez admirer le Shard, le gratte-ciel le plus haut de toute l’Europe de l’ouest, ainsi que les formes arrondies du City Hall, la mairie londonienne. Le navire amarré est le HSM Belfast, un croiseur de la Seconde Guerre mondiale transformé en musée militaire.

Sur la rive opposée, en plus de la Tour de Londres au premier plan, vous aurez l’occasion d’apercevoir les gratte-ciels de la City, le quartier des affaires. Certains d’entre eux ont même des petits surnoms imagés en raison de leurs formes reconnaissables. Parmi eux, le 20 Fenchurch Street surnommé le Walkie-Talkie, le Leadenhall Building alias le Cheesegrater (la râpe à fromage) et 30 St Mary Axe connu sous le nom du Gherkin (le cornichon).

3. Le plancher de la passerelle est transparent

Depuis novembre 2014, les deux passerelles qui relient les tours à quelques 42 mètres de hauteur ont été rénovées et équipées en partie d’un plancher transparent. En plus de profiter de très belles vues de Londres, on peut donc aussi avoir un aperçu vertigineux de la circulation sur le pont lui-même ou des bateaux en dessous.

Chaque plancher en verre mesure 11 mètres de long mais ne fait qu’1,80m de large, ce qui fait que vous pourrez tranquillement passer à côté si ce genre d’expérience n’est pas pour vous. Sachez toutefois que le verre trempé mesure 68mm d’épaisseur pour un poids de 530 kilos. Vous ne risquez pas de passer à travers ! La vidéo ci-dessous vous en donnera un petit aperçu.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

4. Il s’ouvre !

Eh oui, il ne se contente pas d’être beau, il est aussi pratique ! Le Tower Bridge est en effet ce qu’on appelle un pont basculant, c’est-à-dire que son tablier s’ouvre en deux pour laisser passer les grands bateaux avec de hauts mâts. La Tamise étant à l’époque de sa construction à la fin du 19e siècle la seule voie d’accès au port de Londres, c’était en effet une obligation légale. Depuis, le pont peut être levé gratuitement pour tous les bateaux qui en font la demande au moins 24 heures à l’avance et cela, tous les jours de l’année et de jour comme de nuit. En moyenne, il est levé autour de 850 fois par an.

Vous pouvez, si le souhaitez, assister à la spectaculaire ouverture du pont, depuis la berge ou depuis le sol transparent de la passerelle. Les horaires, qui sont donc adaptés aux demandes des bateaux, sont consultables ICI.

5. Il y a un musée qui montre l’évolution de la technologie

Longtemps seulement accessible aux techniciens, le pont a ouvert ses portes aux visiteurs en 1982. En plus des passerelles, vous pourrez aussi aller faire un tour dans les anciennes salles des machines hydrauliques – remplacées en 1976 par des moteurs électriques. Cette partie de la visite est incluse dans le prix du billet et comprend un musée et le visionnage d’un petit film qui explique en plusieurs langues, dont le français, la conception, construction et évolution de l’édifice à travers les années.

La visite se fait à sens unique (en suivant les chiffres du schéma ci-dessous) et vous devrez sortir du pont pour rentrer dans la salle des machines (en 5) mais ne vous inquiétez pas, tout est très bien balisé, vous n’avez aucune chance de vous tromper.


Infos pratiques

Attention : En raison de la pandémie de Covid-19, le pont est fermé aux visiteurs jusqu’à nouvel ordre. L’ouverture du tablier est aussi suspendue temporairement.

Quel est le prix du billet ?

La visite de l’intérieur du pont est payante, et le prix du billet varie en fonction du visiteur. Il est par exemple de 10,60£ (environ 12€) pour un adulte, de 7,90£ (environ 9€) pour les étudiants et les seniors ou encore de 5,30£ (environ 6€) pour un enfant. Cependant, il existe aussi toute une gamme de tarifs “famille” dont, par exemple, celui pour 2 adultes et 2 enfants vendu 27£ (soit environ 31,50€). Vous trouverez la grille complète des tarifs sur le site officiel.

Je vous recommande d’acheter votre billet à l’avance sur internet et de vous présenter à l’heure indiquée, de manière à éviter de faire la queue. Si vous n’avez pas réservé, il est toujours possible de l’acheter sur place, mais seulement par carte bancaire. Le guichet se trouve dans la tour nord (du côté de la Tour de Londres). Les mineurs de 15 ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte. Attention aussi, vous ne pourrez entrer qu’avec un petit sac (pas de sac à dos volumineux ou valise).

Le Tower Bridge fait également partie des visites inclues dans le London Pass.

Quels sont les horaires d’ouverture ?

En temps normal, le pont est ouvert toute l’année, de 9h30 à 18h (dernière entrée à 17h), sauf les 24, 25 et 26 décembre où il reste fermé.

Comment s’y rendre

Le Tower Bridge se trouve au centre de Londres, sur la Tamise à côté de la Tour de Londres. La station Tower Hill, sur la Circle Line et la District Line, se trouve à 7mn de marche du pont. Vous pouvez aussi y accéder par l’autre rive du fleuve en vous arrêtant à la station London Bridge, sur les lignes Northern ou Jubilee, et en finissant en pied.

Vous pouvez aussi vous y rendre en empruntant les bus 15, 42, 78,100 ou 343.


Tant que vous êtes à Londres…

Ne manquez pas d’aller :

  • Voir les célèbres enseignes de Picadilly Circus
  • Assister à la relève de la garde à Buckingham Palace
  • Régler sa montre sur Big Ben
  • Monter à bord d’un bus rouge à impériale
  • Admirer les joyaux de couronne dans la Tour de Londres
  • Faire le marché aux puces de Notting Hill
  • Déambuler dans le quartier branché de Camden Town
  • Jouer une partie de quidditch au studio Harry Potter

Alors, prêt.e à monter dans les tours et visiter le Tower Bridge ? Dites-moi tout en commentaire !


Virgo Tower Bridge

Ma Bucket List Voyage

J’ai rayé ce point de ma bucket list en octobre 2019.
Pour jeter un coup d’oeil à ma bucket list voyage complète, c’est par ICI.

Crédits photo

J’ai pris toutes les photos qui illustrent cette article à l’exception de :
Photo de couv : David Monaghan on Unsplash / Panneau Tower Bridge : Jean Carlo Emer on Unsplash / Musée : Arpingstone

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

2 réponses

    1. Haha ! J’adore Londres, c’est une ville tellement trépidante. Par contre, je n’ai jamais été tentée par la Tour de Londres, d’autant plus qu’il y a toujours un monde de fou. Un jour, peut-être !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cagole 2

Bienvenue !

Salut, c’est Virgo, une accro de voyages, de ciné et de Coca zéro (direct en perfusion).

En 2015, j’ai commencé ma première bucket list, c’est-à-dire la liste de tout ce que j’ai envie de faire avant de mourir, et depuis, je m’efforce de réaliser tous les rêves qu’elle contient.

Sur ce blog, vous trouverez une tonne d’idées et de conseils pour créer votre Bucket List, l’étoffer et surtout la réaliser !

Facebook

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité de Facebook.
En savoir plus

Charger la publication

Articles récents

Retrouvez-moi aussi sur INSTAGRAM

Vous aimerez aussi…

Difference Bucket List To Do List
La Bucket List pour les Nuls

Bucket List, To Do List, Wish List, quelle différence ?

Bucket List ou To Do List ? Ou alors, Wish List ? Avec toutes ces listes, on finit par s’y perdre. Je vous explique la différence entre tous ces concepts pour que vous ne soyez plus jamais perdu.e.