Ma Bucket List 2020 :
Comment j’ai rayé 12 points de ma liste
malgré la Covid

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Bienvenue sur Objectif Bucket List !

Pour vous remercier de votre visite, je vous offre mon e-book 51 choses à faire avant de mourir
qui contient 51 idées canon à ajouter de toute urgence à votre bucket list !
Découvrez-le vite gratuitement en cliquant ICI.

Ma Bucket List 2020

Le bilan

En ce mois de décembre, il est de tradition de faire un bilan sur l’année qui vient de s’écouler, et on l’aura tous remarqué : 2020 est loin d’avoir été un long fleuve tranquille ! J’irai même jusqu’à dire que ce n’était vraiment pas l’année idéale pour cocher quelques “items” sur ma Bucket ListEntre le confinement et les frontières fermées, difficile d’entreprendre quoi que ce soit, d’aller quelque part…

Mais si on dresse un bilan, c’est aussi pour prendre conscience de tous les trucs sympas qui nous sont arrivés au cours de l’année qui vient de s’écouler, même s’ils sont un peu éclipsés par l’impression générale qu’aura laissée 2020.

Vous le savez, ma philosophie, c’est que dans la vie, il faut toujours essayer d’être positif, de voir le verre à moitié plein – voire carrément rempli ! C’est mon cas cette année. Si je n’ai pas pu faire plein de choses que j’avais prévues, j’ai tout de même eu la chance, avec un peu d’adaptabilité, de réaliser 12 choses qui figuraient depuis longtemps sur ma Bucket List. Je vous en dis plus dans ce bilan de l’année 2020.

Favicon 2

C’est quoi, une bucket list ?

Bucket quoi ? Si vous n’êtes pas sûr.e de savoir ce que c’est, au juste, que ce truc imprononçable, je vous explique tout dans cet article et je vous dis même comment rédiger la vôtre en 5 étapes toutes simples.

1. Organiser la projection d’un film

JANVIER 2020
Vous ne le savez peut-être pas mais je suis très fan de cinéma. Des films, bien sûr, mais aussi du fait d’aller dans une salle de ciné – même si, je le reconnais, j’y vais moins que par le passé. En tout cas, ça fait partie de mes rêves depuis longtemps d’organiser la projection d’un film, dans une vraie salle avec du public, et tout, et tout. Le problème, bien entendu, c’est que ça ne se fait pas comme ça. Il faut être une entité juridique légale (au minimum, une association) pour organiser ce genre d’évènement. Il faut demander plein d’autorisations, il faut trouver une salle qui soit d’accord, etc. Bref, ça paraissait compliqué !

Pourtant, la solution était en fait toute simple : rejoindre l’équipe programmation d’un petit festival local, ce que j’ai fait cette année. C’est ce qui m’a permis d’organiser de A à Z la projection du film JT Leroy de Justin Kelly à l’avant-première duquel j’avais eu la chance d’assister l’année d’avant (je vous raconte ça ICI).

Du premier contact avec le distributeur (qui se charge de l’exploitation du film en salles) à la présentation du film au micro dans la salle, en passant par la négociation du devis, la réception du DCP (le “disque” qui contient le film), la création des visuels promotionnels, et la coordination avec la chargée de programmation et le projectionniste au cinéma, ça a été une expérience extraordinaire ! Et pour ne rien gâcher, la salle était pleine. Que demander de plus ? Peut-être seulement que la Covid n’aie pas raison des salles de cinéma et qu’on puisse encore longtemps continuer de les fréquenter…

2. Grignoter des tapas en sirotant de la sangria sur la Costa Blanca

FÉVRIER 2020
Juste avant que les premières restrictions sur les déplacements soient mises en place en Europe, j’ai eu la chance de pouvoir partir pour un long weekend à Alicante, sur la Costa Blanca espagnole. Toute la région est très touristique mais nous étions hors saison et le séjour a été très agréable, d’autant plus que la température, qui avoisinait les 18°, l’était tout autant !

J’en ai profité pour déguster les classiques tapas accompagnés de sangria mais aussi pour goûter à un arroz alicantino (arroz veut dire « riz »), spécialité locale à ne pas confondre avec la paella, originaire de la ville voisine de Valence. Autant vous dire qu’il faut être averti pour voir la différence, mais si le sujet vous intéresse, je vous recommande de lire cet article. En tout cas, c’était délicieux !

Et puis, pour finir, je me suis régalée avec du turrón, sorte de nougat dont Alicante est la capitale. Bref, vous l’avez compris, j’ai passé le weekend à manger ! xD

3. Lancer mon blog

MARS-AVRIL 2020
Le premier confinement a été une période très particulière pour nous tous… et continue de l’être pour certains. Mais d’un autre côté, ça a aussi été une formidable opportunité d’avoir en quantité une denrée habituellement rare : du temps ! Du temps pour soi, et peut-être pour mettre en route un projet qui traîne depuis un moment dans un coin de votre tête. Pour moi, ce projet, ça a été de créer un blog, ce dont j’avais envie depuis longtemps (oui, celui-là même que vous êtes en train de lire).

Je vous dévoilais justement ici les 4 choses à savoir avant de lancer son blog. Toujours est-il qu’après huit mois d’existence, le bilan est carrément positif, autant en termes de trafic (petit mais qui augmente), de retours (merci !) que de plaisir (qui ne cesse d’augmenter aussi !) L’aventure continue !

4. Apprendre à résoudre un Rubik’s Cube

MAI 2020
Toujours en confinement, j’ai décidé de m’attaquer à un autre point de ma Bucket List qui me taraudait depuis longtemps (genre 35 ans :p) : résoudre ce satané Rubik’s Cube. J’en ai même fait un des points de mon défi 10 rêves, 400 jours. Cette fois, plus question de décoller les autocollants, je voulais être capable de le résoudre à la régulière et en moins de 3 minutes.

C’est chose faite en juin et pour fêter ça, j’ai même fait une petite vidéo (Oui, bon…)

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

5. Visiter le cimetière du Père Lachaise

JUILLET 2020
C’est l’été, le virus semble reculer, les trains roulent de nouveau, quelques rares avions circulent, alors j’en profite pour bouger un peu (ça me démaaaange). Direction Paris pour un long weekend et manière d’éviter quand même la foule, je me dis que c’est l’occasion idéale pour rayer ce point de ma Bucket List : visiter le Père Lachaise.

Une visite très agréable mais aussi très esthétique, jonchée de souvenirs d’époques révolues et bien sûr, des incontournables tombes célèbres. En tout cas, une expérience que je recommande vivement et si ça vous tente, je vous explique ici comment réussir votre visite du plus célèbre cimetière du monde.

6. Tester le paddle

AOÛT 2020
L’été continue à nous offrir un répit, alors ni une ni deux, je prends ma voiture pour un petit road trip le long de la Méditerranée, entre Aigues-Mortes dans le Gard jusqu’à Gruissan dans l’Aude et j’en profite au passage pour essayer le stand up paddle, le sport qui fait fureur ces temps-ci. Mes débuts sont loin d’être concluants, alors je finis sur la plage en mode bronzette.

Plage Herault

7. Assister au festival du cinéma américain de Deauville

SEPTEMBRE 2020
Se tiendra, se tiendra pas ? Les salles et les festivals de cinéma ont particulièrement souffert du Covid eux aussi, et jusqu’au dernier moment, je n’étais pas sûre que le festival du cinéma américain de Deauville aurait bien lieu cette année. Et puis, si. Une édition un peu spéciale puisque privée de ses stars américaines, bloquées de l’autre côté de l’Atlantique. Pas grave ! Ça a été l’occasion de voir quelques chouettes films – dont mon coup de cœur Uncle Frank – et de passer de bons moments avec les copains cinéphiles.

Si vous aussi, vous avez envie d’assister à ce festival très sympa, et peut-être, qui sait, côtoyer les stars hollywoodiennes qui devraient être de retour dès l’année prochaine, je vous explique comment faire dans cet article.

8. Visiter l’Acropole

SEPTEMBRE 2020
Avant que la “deuxième vague” déferle sur l’Europe, les frontières grecques font partie de celles qui restent ouvertes aux Français sans test ni quarantaine. Ce sera donc ma destination pour ce mois de septembre 2020, avec un premier arrêt à Athènes.

Et qui dit arrêt à Athènes, dit l’occasion pour moi de visiter la mythique Acropole. Dans cette citadelle antique située sur les hauteurs de la ville, on peut admirer de célèbres temples datant du 5e siècle avant J.C. comme le Parthénon ou l’Érechthéion… et caresser les nombreux chats errants ! On peut également y profiter d’une superbe vue sur toute la capitale grecque.

J’y suis allée assez tard pour profiter de la lumière de la fin de journée mais je n’ai malheureusement pas pu y rester pour le coucher de soleil, la fermeture du site intervenant plus tôt en raison du contexte sanitaire. Une visite qui reste tout de même aussi impressionnante qu’inoubliable.

9. Admirer les paysages lunaires de la plage de Sarakiniko, sur l’île de Milos

SEPTEMBRE 2020
Le second arrêt de mon voyage en Grèce se fait dans l’archipel des Cyclades et tout particulièrement à Milos. Et parmi les nombreuses très belles plages de cette île, j’avais très envie de voir celle de Sarakiniko, sur la côte nord. Cette plage a en effet la particularité d’être sculptée dans le calcaire blanc de la côte, ce qui lui donne des allures de paysage lunaire.

Je peux vous dire que je n’ai pas été déçue, les lieux sont vraiment d’une beauté singulière saisissante. La côte étant orientée nord-est, elle est plutôt à visiter le matin ou en journée, que le soir. En effet, le soleil se couche de l’autre côté de l’île. Il passe assez tôt derrière les reliefs montagneux et n’éclaire déjà plus la plage longtemps avant de se coucher.

La plage est en général très touristique (et survolée par de nombreux drones), mais cette année, Covid oblige, elle était au contraire presque déserte et j’ai pu en profiter très tranquillement. Une chance d’avoir un lieu aussi beau (presque) rien que pour moi.

10. Faire du buggy et du quad dans les Cyclades

SEPTEMBRE 2020
Les Cyclades étant de petites îles volcaniques pour la plupart, la voiture n’est pas forcément le meilleur moyen de se déplacer. En effet, les routes sont mauvaises et étroites, les places de parking peu nombreuses. D’ailleurs, ce n’est pas forcément le plus agréable non plus ! C’est pour ça que sur place, les loueurs proposent surtout des scooters, des quads ou même des buggies.

Pour tout vous dire, j’avais déjà testé le quad en Tunisie et j’avais trouvé ça particulièrement fun et agréable. Il me restait donc à rayer le buggy de ma bucket list.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la différence, le buggy (photo 1) est une sorte de voiturette qui se pilote assis et avec un volant, alors que le quad est une sorte de mini-moto à quatre roues. On est assis à califourchon sur la selle et on pilote grâce à un guidon (photo du bas).

Cette fois, j’ai donc pu piloter les deux avec une nette préférence perso pour le quad, toujours aussi plaisant, en tout cas pour ce qui est de se balader dans les Cyclades.

11. Regarder le coucher de soleil à Santorin

SEPTEMBRE 2020
Les couchers de soleil de Santorin sont réputés pour être parmi les plus beaux du monde. En voir un (ou plusieurs, hein, ne soyons pas radins) figurait donc forcément sur ma bucket list.

Lors de la 3e et dernière étape de mon voyage en Grèce, j’ai eu l’occasion de réaliser mon rêve en séjournant quelques jours dans cette magnifique île. Et je vous dis tout dans cet article sur les meilleurs spots pour admirer le coucher de soleil à Santorin.

Santorin Coucher de soleil

12. Déguster de la véritable moussaka en Grèce

SEPTEMBRE 2020
Je suis sûre que vous serez d’accord avec moi, un des plus grands plaisirs quand on voyage, c’est de pouvoir goûter aux saveurs locales. En partant en Grèce, j’avais bien l’intention de cocher un des points de ma bucket list foodie, à savoir manger de la vraie moussaka grecque !

C’est chose faite puisque j’ai eu le plaisir de déguster celle du restaurant Aktaion à Firostefani, sur Santorin et c’était une véritable tuerie ! Je m’en pourlèche encore les babines.

Et puis, tant qu’à y être, j’en ai profité pour goûter toute une série de plats grecs tous aussi délicieux les uns que les autres, de la classique salade grecque aux souvlaki (brochettes de viande) en passant par les mezze et les dakos, plat crétois à base de tomate et de feta. Le tout accompagné d’un vin grec ou d’un traditionnel café frappé. Miam !

Voilà pour mon bilan de l’année. Plutôt carrément positif, étant donné les circonstances ! Et vous, qu’est-ce que vous avez réussi à cocher sur votre bucket list, malgré la Covid ? Dites-moi tout en commentaire.

Cet article vous a plu ? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

13 réponses

  1. Bravo d’avoir partagé avec nous tes beaux moments de cette année 2020 très spéciale. Le point sur le rubiks cube, je me suis attelé à ce défi en 2019. J’en suis trop fière 😊! Pour ma part 2020 a surtout était l’année où je me suis donner un bon coup de pied pour avancer sur mon blog, mais aussi des merveilleux moments en famille à visiter notre beau pays à bord de notre camping-car. Voilà ce que je retiens.

    1. Super ! Je trouve ça très motivant de faire un bilan et de se rendre compte que malgré les circonstances, ou même une idée qu’on se faisait des choses, on a avancé sur des projets, on a passé de bons moments, on s’est fait des souvenirs. Et félicitations pour le Rubik’s Cube ! Merci de ton commentaire 🙂

  2. Et bien !! Qu’est ce que sera quand on ne sera plus confinés ou limités dans nos déplacements !! Bravo et Merci pour ces défis et le fait d’inspirer les lecteurs que nous sommes dans la réalisation de nos rêves !!

  3. Et beh 2020 n’a pas été de tout repos pour toi non plus, tu en as profité et tu as eu raison. Tu m’as fait rêver avec ta virer dans les îles grecs 😍. Tu aurais dû passer par Kos qui est une île très mignonne aussi.

  4. Quelle année bien remplie ! C’est toujours un plaisir de lire tes récits de voyage et ta passion pour le cinéma. Je n’imaginais pas toutes ces démarches en amont de la projection d’un film.

    Merci pour le partage de ces superbes photos qu’on a envie de rajouter sur nos propres bucket lists. Au plaisir de suivre tes aventures 2021. Belle année à toi ! ✨

    1. Merci Véro ! Oui, il y a pas mal de démarches et d’intervenants dans la projection d’un film et tout ça est très encadré. C’est pour ça que c’est d’autant plus un plaisir et une satisfaction d’être arrivé au bout du parcours 🙂
      Je suis contente de t’avoir donné envie avec mes photos, elles sont là pour ça. J’espère que tu as passé de bonnes fêtes au Japon, et meilleurs voeux à toi aussi !

  5. Waow! Quel bilan!!! ça fait du bien de se replonger dans l’année écoulée, et de voir qu’on a avancé. J’ai hâte de connaitre tes prochaines étapes! A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cagole 2

Bienvenue !

Salut, c’est Virgo, une accro de voyages, de ciné et de Coca zéro (direct en perfusion).

En 2015, j’ai commencé ma première bucket list, c’est-à-dire la liste de tout ce que j’ai envie de faire avant de mourir, et depuis, je m’efforce de réaliser tous les rêves qu’elle contient.

Sur ce blog, vous trouverez une tonne d’idées et de conseils pour créer votre Bucket List, l’étoffer et surtout la réaliser !

Facebook

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité de Facebook.
En savoir plus

Charger la publication

Articles récents

Retrouvez-moi aussi sur INSTAGRAM

Vous aimerez aussi…

Difference Bucket List To Do List
La Bucket List pour les Nuls

Bucket List, To Do List, Wish List, quelle différence ?

Bucket List ou To Do List ? Ou alors, Wish List ? Avec toutes ces listes, on finit par s’y perdre. Je vous explique la différence entre tous ces concepts pour que vous ne soyez plus jamais perdu.e.